5 trucs pour éliminer le bouton SNOOZE de sa vie

snooze

 

Si vous avez l’habitude de me lire, vous savez que depuis le printemps, j’ai une nouvelle routine de vie fort sympathique (ça dépend de comment on voit ça!), soit celle de me réveiller chaque matin une heure plus tôt que prévu, donc entre 4 et 5 heures dans mon cas.

Bien que je n’adhère pas à cette routine avec une rigidité de tous les instants (parce que je me suis rendu compte après quelques mois qu’il faut aussi savoir l’adapter), elle est toujours bien présente dans ma vie!

Je vous invite à lire mes deux billets précédents si vous voulez en savoir plus sur le principe et sur ses retombées.

L’idée en a fait réagir plusieurs.

La question qui est revenue le plus souvent est la suivante: « Comment fais-tu pour réussir à te lever? ».

J’y ai réfléchi et j’ai eu envie d’y répondre. Que ce soit clair: Je ne suis vraiment pas en train de devenir un « coach » (les coachs m’énarvent un peu d’ailleurs!) ou quelqu’un qui pense être un modèle à suivre. Je suis juste un gars, un père tout ce qu’il y a de plus ordinaire et je vous partage ce que je suis moi-même en train d’expérimenter parce que, comme bien du monde, j’essaie de trouver un certain équilibre de vie, ce qui n’est pas toujours facile…

Donc, voici mes 5 petits trucs pour sortir du lit plus facilement:

ÊTRE POSITIF AU COUCHER

C’est plus facile si je trouve une motivation à la journée qui vient, si j’ai hâte à quelque chose. N’importe quoi, mais il faut que je me couche avec une idée positive en tête: penser à une activité spéciale avec quelqu’un que j’apprécie, à un moment où je me ferai plaisir dans la journée, à un aliment ou un plat particulièrement bon que je dégusterai, etc.

Au réveil, je me suis rendu compte que la première idée qui me vient en tête est souvent la dernière à laquelle j’ai pensé au moment de me mettre au lit. Donc, si je me couche en réfléchissant à quelque chose qui me stresse ou à un élément qui ne s’est pas déroulé comme prévu et qui m’a récemment frustré, il y a fort à parier que je me réveillerai dans un état d’esprit merdique.

NE PAS HÉSITER

Lorsque l’alarme sonne, pas le temps de niaiser. Dix secondes max pour me décoller les crottes de dedans les yeux et hop, debout! Si je commence à traîner, à me remettre les couvertures par-dessus la tête, à penser au confort de mon matelas… C’est mortel!

AVOIR QUELQUE CHOSE DE « L’FUN » EN TÊTE, ET VITE!

Pour réussir à me lever, je dois avoir minimalement envie de le faire. Comme vous, je me sens bien dans mon lit, c’est normal! Mais, il faut que je me trouve une motivation encore plus forte que la douceur de mes draps dès que j’ouvre les yeux. Personnellement, quand retentit mon alarme, je réussis à sortir du lit en ayant hâte d’aller marcher à l’extérieur et en imaginant l’odeur de mon premier café. Rien de compliqué, mais ça me stimule et ça fonctionne. Si je suis tenté de me prélasser, je me connecte avec ces deux idées sur-le-champ.

M’ACTIVER

Une fois sorti de ma chambre à coucher, je dois faire quelque chose de motivant pour m’activer le body et le cerveau et être en bonne position pour commencer la journée. Faire 10 fois le tour des différentes pièces de la maison sans me lever les pieds avec de grosses pantoufles en raton-laveur, ce ne serait pas champion pour moi! Il faut juste trouver ce qui nous convient le mieux.

Prendre un café, une douche, aller faire de l’exercice, lire le journal, etc. Peu importe, mais une fois levé, je pense qu’il faut faire quelque chose pour se mettre en action et éviter de se traîner les pieds pour commencer la journée.

PS: Je n’ai pas de pantoufles en raton-laveur.

NE PAS PENSER QUE JE N’AI PAS ASSEZ DORMI

Meilleur prix du web

Si mon alarme sonne et que je me dis « Merde, j’suis crevé, je n’ai pas assez dormi… », mon corps se met sur le pilote automatique et mon cerveau se dégonfle. Je ne m’étais jamais rendu compte de ça jusqu’à ce que je lise le livre « Tout se joue avant 8 heures » de Hal Elrod, mais c’est bel et bien vrai! Si je me dis que je manque de sommeil, ce sera exactement l’impression que j’aurai pour le reste de la journée.

Donc, ce sont là les 5 petits trucs que je m’efforce de mettre en pratique et qui, jusqu’à maintenant, fonctionnent à merveille.

En avez-vous d’autres qui vous ont permis d’éliminer le SNOOZE de votre vie?

Commentez via Facebook

3 réflexions au sujet de « 5 trucs pour éliminer le bouton SNOOZE de sa vie »

  • 4 octobre 2016 à 1 h 35 min
    Permalink

    Je suis comme toi l’alarme sonne et hop je saute su lit. Le cafe est deja pret ( preparer la veille et programmer) prendre le temps de boire mon cafe, fouiner sur facebook, la douche et ensuite je vais reveiller mon bebe. Sa doit me prendre une bonne heure avant le lever de ma fille

    Répondre
  • 17 octobre 2017 à 7 h 10 min
    Permalink

    Je trouve ça intéressant mais petite question tu te couches vers quelle heure?

    Répondre
    • 17 octobre 2017 à 9 h 30 min
      Permalink

      Salut Patrick! En cours d’année, j’ai arrêté de le faire, mais j’ai recommencé à mettre mon cadran à 4 heures du matin depuis un petit bout de temps déjà alors ce billet est toujours d’actualité pour moi. Pour répondre à ta question, je te dirais que je n’ai pas d’heure fixe de coucher, quelque part entre 21h30 et 23h. J’essaie surtout d’écouter mon corps. Une fois de temps en temps, à 20h, il peut m’arriver de tirer ma révérence et de passer au lit parce que je ressens de la fatigue. Sinon, avec 6 heures de sommeil, je suis habituellement très fonctionnel.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *