À vous, madame, qui ne connaissez rien de mon enfant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

APRÈS M’AVOIR DÉVISAGÉ, NON SEULEMENT VOUS AVEZ HAUSSÉ LES ÉPAULES, PUIS VOUS AVEZ RÉPÉTÉ MES CONSIGNES À MON PROPRE ENFANT, MAIS VOUS VOUS ÊTES PERMIS DE COMPARER NOS RÉALITÉS EN ME LANÇANT D’UN TON MÉPRISANT UN: « LE MIEN N’AURAIT JAMAIS FAIT ÇA! »

En mai dernier, j’ai participé à une édition du magazine Naître et grandir traitant des enfants ayant des besoins/défis particuliers et on m’a interrogé au sujet du regard d’autrui. Lors de la fête de la Saint-Jean, vous m’avez rappelé à quel point il faut continuer d’aborder le sujet.

Je ne suis pas mou

Nous étions assis, pique-niquant en famille sur une couverture, attendant que le spectacle de 19 h commence. Le plaisir était au rendez-vous : maquillages, drapeaux, soleil et bonne humeur.

Pour lire la suite, cliquez ici:

Si vous avez aimé, merci de partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *