À PROPOS DE

Jean-François a été l’un des premiers hommes à démarrer un blogue traitant de parentalité au Québec. Depuis près de 8 ans, parallèlement au projet « Un gars un père », il travaille avec les professionnels du milieu de la santé/services sociaux et de la petite enfance afin d’améliorer les soins et services à la population.

Collaborateur au sein de l’équipe de « Naître et Grandir » depuis 2012, collaborateur pour la plate-forme « Alloprof Parents » depuis l’automne 2017, il a profondément à coeur le bien-être des tout-petits et des familles.

UN PAPA IMPLIQUÉ

Père de deux garçons dont l’un ayant une déficience intellectuelle et plusieurs problèmes de santé, son parcours de vie fut parsemé de hauts et de bas, mais toujours d’espoir, d’humour et d’une tonne d’amour.

Pour lui, la paternité est une aventure trépidante qui lui amène son lot de surprises et d’émerveillements, jour après jour.

À travers son rôle de père, les nombreux rendez-vous médicaux, la préparation des repas, les brassées de lavage et les corvées de lave-vaisselle, il apprend à mieux se connaître en tant que personne, tout en étant constamment à la recherche d’un équilibre de vie, personnel, amoureux, familial et professionnel.

UN GARS PASSIONNÉ

Coordonnateur de la table de concertation en petite enfance « Domaine-du-Roy 0-5 ans » de 2011 à 2017, il occupe actuellement un poste d’agent de développement pour les comités des usagers du Nord de Lanaudière et des programmes en déficience intellectuelle, troubles du spectre de l’autisme et déficience physique de la même région.

Quotidiennement, il fait le pont entre les utilisateurs du système et les professionnels/gestionnaires, toujours avec l’objectif d’améliorer les services et soins de santé et d’humaniser l’expérience que l’on y vit.

Il n’y a rien qui le rend plus heureux que d’avoir le sentiment d’avoir contribué au mieux-être de quelqu’un. C’est d’ailleurs pourquoi il est maintenant disponible pour offrir des ateliers/conférences.

Il poursuit actuellement une formation de praticien en programmation neuro-linguistique ainsi qu’une formation de coaching axée sur les solutions.

Tout ce qu’il fait, il le fait avec passion, détermination et en y mettant tout son coeur.

GÉNÉROSITÉ ET HONNÊTETÉ

Par le biais de « Un gars un père », Jean-François vous ouvre les portes de sa vie de famille et de son cheminement professionnel, en toute transparence.

Comptant sur des lecteurs fidèles avec qui il a eu l’immense chance de bâtir une relation de proximité au fil des ans, il leur propose maintenant d’aller à leur rencontre par le biais de conférences et d’ateliers.

Même si sa vie de famille sort de l’ordinaire et ne se déroule pas comme il l’avait anticipée initialement, cette vie est la sienne et il refuserait de l’échanger. Les difficultés vécues au cours des années passées ont assurément une grande incidence sur son approche et sur sa vision des choses.

Il espère, bien humblement, réussir à vous inspirer et à faire germer en vous des pistes de solution pour vous aider à améliorer votre bien-être parental.

Parfois, vous serez touchés.

Souvent, vous sourirez ou vous rirez.

Mais jamais vous ne resterez indifférents ses propos.

Merci!

2 réflexions au sujet de « À PROPOS DE »

  • 15 février 2018 à 8 h 08 min
    Permalink

    Bonjour ,
    j’ai vu que votre fils avez fait une crise d’hypoglycémie.
    Au mois d’octobre l’année dernière , ma fille aussi.
    Elle été froide et ne réagissait plus:'(.
    Lui a t’on diagnostiqué une maladie?
    Moi il m’ont simplement dit quelle faisait de l’hypoglycémie fonctionnelle…
    Pas rassurant du tout !
    bonne journée a vous !

    Répondre
    • 26 mars 2018 à 1 h 47 min
      Permalink

      Bonjour Jennifer, dans notre cas, il s’agissait d’un coma diabétique en raison d’un sevrage trop rapide de cortef (un peu compliqué à expliquer en détails, mais il y avait une explication médicale à son hypoglycémie). Même si on vous a diagnostiqué une hypoglycémie « fonctionnelle », normalement, je crois que ça vient avec des recommandations et un minimum de suivi, non?

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *