APPRENDRE À VIVRE AVEC UN ENFANT DIFFÉRENT (CONFÉRENCE)

OBJECTIF

Faire la paix avec le fait de ne pas avoir le contrôle sur la maladie, puis retrouver des points de repère afin de continuer d’être maître de son existence.

– « Un p’tit gars ou une p’tite fille, ça a peu d’importance. En autant que notre bébé soit en santé! »

Malheureusement, parfois, le destin en décide autrement et la vie nous amène dans une direction que nous n’aurions pas souhaitée, parsemée de défis plus grands que nature et pour lesquels nous n’étions pas préparés.

Devant l’inconnu et démunis face aux souffrances d’un enfant, nous réagissons tous différemment. Dans certaines circonstances, nous nous surprenons et nous sommes fiers de notre approche. Mais, en d’autres temps, nous avons envie de tout casser et notre rationalité en prend pour son rhume. Comment survivre lorsque rien de se passe comme prévu?

Jean-François Quessy et sa conjointe ont tout laissé tombé et ont déménagé à 5 heures de route pour être en mesure de mieux répondre aux besoin de leur enfant. Il s’agissait d’un saut dans le vide qui demandait du courage, de la volonté, un couple solide et une énorme confiance en la vie.

Dans cette conférence, Jean-François vous expliquera, avec sincérité, humour et une tonne d’amour, comment il en est venu à prendre cette décision majeure et comment il apprend à vivre, au jour le jour, avec un enfant qui souffre de plusieurs problèmes de santé et qui est freiné par une déficience intellectuelle importante.

Quelques-uns des sujets abordés:

  • La mort d’un idéal de vie
  • Apprendre, en couple, à réconcilier les émotions divergentes
  • Les impacts sur l’entourage
  • Accepter de ne pas avoir le contrôle
  • Être un partenaire actif de l’équipe de soins ou du plan d’intervention
  • Oser le changement par amour et non en réponse à la maladie
  • Résilience: Un mot à apprivoiser

=> Clientèle-cible: Parents d’enfants malades et/ou devant composer avec des défis particuliers, intervenants en santé et services sociaux.

 

LA DÉPRESSION EST CE QUI M’EST ARRIVÉ DE PLUS BEAU (CONFÉRENCE)

OBJECTIF

Démontrer comment il est possible de toucher le fond du baril, mais combien il est primordial d’en profiter pour refaire le point sur sa vie et orchestrer des changements durables.

Les hommes ont de la difficulté à demander de l’aide, c’est bien connu. Heureusement, Jean-François Quessy a sonné l’alarme tout juste avant qu’il ne soit trop tard.

Alors qu’il s’apprêtait à devenir père pour la première fois et à vivre le bonheur ultime qu’il attendait depuis longtemps, de multiples événements et circonstances l’ont amené à recevoir la plus grosse claque au visage de sa vie et à se retrouver K.O pendant plusieurs mois. Le tout s’est fait progressivement, petit à petit, et il a fallu beaucoup de temps avant que la véritable explosion ne se produise.

Pourtant, tout le monde le regardait et croyait que tout allait pour le mieux…

Dans cette conférence, Jean-François lève le voile sur une période plus sombre de sa vie. Il met des mots, des images, des émotions, même des odeurs sur la maladie mentale. Avec une grande générosité et une touche d’humour, il nous ouvre les portes de son cerveau pour nous présenter « son p’tit hamster intérieur », mais surtout, par quels moyens il a réussi à se relancer sur des bases plus solides et comment il apprend à vivre avec cette fragilité qui demeure présente en lui.

Quelques-uns des sujets abordés:

  • Les hommes et la santé mentale
  • Lever le drapeau rouge
  • Ma femme est une sainte
  • Comprendre, accepter, parler, écouter
  • Le crash: Une opportunité
  • Trouver son bonheur et se revaloriser
  • Apprivoiser sa vulnérabilité
  • Vivre avec gratitude

Clientèle-cible : Public en général, intervenants en santé et services sociaux.

DOMPTER SA CHARGE MENTALE (ATELIER)

OBJECTIF
Comprendre les causes à l’origine de ce sentiment d’être pris à la gorge, puis déterminer les stratégies à mettre en oeuvre afin de  retrouver une paix d’esprit satisfaisante et un meilleur équilibre de vie.

La « charge mentale » est une expression bien à la mode chez les parents d’aujourd’hui. Souvent associée aux mamans, elle peut aussi affliger les pères.

Jean-François Quessy en avait assez d’avoir toujours l’impression que son cerveau était sur le point d’exploser. Un jour, il a décidé qu’il était temps de mieux cerner les origines de sa charge mentale. Puis, après avoir compris ce qui lui causait ce sentiment de suffocation, il a ciblé les meilleurs moyens pour que ça change.

Avez-vous aussi l’impression que vos neurones surchauffent? Que vous devez penser à mille et un détails pour que tout se déroule bien au sein de votre famille? Que vous êtes constamment en mode « planification »?

Et, à tout ce qui bouillonne dans votre tête s’ajoute une liste de tâche qui n’en finit plus…

Dans une telle situation, il y a deux options possibles: Demeurer dans cet état d’esprit pour l’éternité ou prendre le taureau par les cornes, faire le point sur la situation et décider qu’il est temps que ça change!

Jean-François a décidé de « dompter sa charge mentale ». Il ne l’a pas éliminée et n’y arrivera probablement jamais, mais il respire beaucoup mieux depuis qu’il s’est fait un plan pour la contrer.

Quelques-uns des sujets abordés:

  • Déterminer l’origine de sa charge mentale
  • Comprendre et accepter que la charge mentale part avant tout de soi
  • Déterminer les meilleurs moyens à mettre en place pour se sentir mieux
  • Notre conjoint ou notre conjointe: Un allié incontournable
  • Comment augmenter son efficacité au quotidien

=> Clientèle-cible : Toute personne qui se sent essoufflée et qui a un réel désir de faire le nécessaire pour changer les choses