BESOINS PARTICULIERS: COMMENT NOUS RÉUSSISSONS À VOYAGER?

2018. Nous sommes de retour d’une semaine en République dominicaine.  Pourtant, il y a un mois, mon plus jeune, qui a de nombreux problèmes de santé (épilepsie non-contrôlée, déficience intellectuelle, dysphagie, ataxie, TDAH, etc.), était aux soins intensifs, au CHU Sainte-Justine. Lire la suite

CRÉER DES CHOSES MERVEILLEUSES: EXPLIQUER L’AUTISME

Capture d’écran Youtube

Il est facile de constater que quelqu’un a les cheveux noirs ou qu’il est plus grand que soi. Il est bien plus complexe de deviner ou comprendre que son cerveau est « connecté différemment ». Le court métrage « Créer des choses merveilleuses » (Amazing Things happen) a été créé par Alex Amelines, Emma Louise Burdett et Tony Atwood pour expliquer l’autisme, en toute simplicité. Lire la suite

24 HEURES APRÈS AVOIR SIGNÉ, J’AI DÉMISSIONNÉ!

J’avais envoyé une quinzaine de CV, postulé sur cinq ou six postes intéressants, mais je n’avais décroché que deux entrevues. Le stress commençait à monter… Et, quand on m’a finalement offert le travail que j’espérais le plus, j’ai signé le contrat, puis j’ai rappelé le lendemain… Pour démissionner! Lire la suite

IL FAUT RESCAPER LE JEU LIBRE EXTÉRIEUR!

Quand j’étais jeune, mes parents devaient souvent faire le tour du quartier pour nous retrouver, mon frère et moi, parce que notre heure de rentrée était passée et parce que nous n’étions pas de retour à la maison. Cet exercice, tous les parents le faisaient dans le voisinage.

Pour eux, je crois que c’était simplement la preuve que les enfants étaient vivants et DES ENFANTS! Lire la suite

PENDANT QUE LES MÈRES SONT À BOUTTE, TOUT EST COOL POUR LES PÈRES

Ces temps-ci, je lis beaucoup de parents blasés d’entendre ou de lire des « mères à boutte »(1) crier haut et fort que leur rôle de maman est lourd, voire insupportable, et qu’elles ont besoin d’une, de deux, de trois ou de quatre coupes de vin pour réussir à décanter et à avoir (Enfin!) un peu de temps pour elles.

Pendant ce temps-là, les hommes qui prennent la parole pour parler de paternité ou de parentalité (certes moins nombreux, mais de plus en plus présents et fiers de l’être) semblent bien aller, s’impliquer et s’épanouir dans leur rôle de père.

Est-ce que ces mamans sont représentatives de l’ensemble des mères et est-ce que les mères d’aujourd’hui sont à ce point « à boutte »?

Et, comment se fait-il que tout a l’air plus « cool » pour les gars?

Lire la suite