Le laisser choisir ses amis ou pas?

Ses premiers copains commencent à venir à la maison et lui, il fait de plus en plus la navette entre notre demeure et les autres du quartier. Parfois, j’aurais envie de m’interposer, en toute subtilité, et de lui suggérer d’aller vers en enfant plutôt que vers un autre.

Le regard d’un parent

Inévitablement, je ne peux faire autrement qu’observer comment se comportent les autres et tenter de trouver ceux qui ressemblent le plus à mon fils. Je sais bien que je ne peux pas choisir pour lui, mais savoir qu’il part avec un ami poli, propre, souriant, enjoué sans être trop surexcité a un petit quelque chose de rassurant.

On est tous un peu semblables là-dessus, n’est-ce pas?

La plupart des enfants sont fantastiques, c’est vrai. Mais de temps en temps, il y en a un avec lequel je sais que mon enfant a un peu moins d’atomes crochus. Un qui cherche la chicane un peu plus, qui ne fait pas toujours attention aux autres, qui dit des mots que j’ai seulement eu le droit de prononcé lorsque j’ai atteint dix-huit ans, qui m’informe « qu’il veut de l’eau » au lieu de me demander « s’il pourrait avoir de l’eau, s’il-vous-plaît»…

Pour lire la suite, cliquez ici:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *