La décision qui a changé ma vie avec mes enfants

changé vie enfants

 

 

 

 

 

 

 

Par J-F Quessy

Je vous ai récemment parlé de ma nouvelle routine matinale après avoir lu le livre « Tout se joue avant 8 heures » de Hal Elrod. Si vous n’avez pas lu mon premier texte, je vous suggère de le faire pour bien saisir la suite. Oui, c’est ben beau se lever de bonne heure, mais concrètement, qu’est-ce que ça change? Pour moi, ça fait une différence drastique!

Je n’ai pas appliqué tous les principes du livre puisque certains me rejoignaient moins, mais je suis parti de l’idée de base (se lever plus tôt) à laquelle j’ai greffé des solutions à quelques petites problématiques que je vivais, comme individu et comme parent.

L’horaire précédemment instauré dans la famille

Chaque matin de la semaine, ce n’était pas compliqué: on se levait aux alentours de 6h30 (ma conjointe parfois un peu plus tard parce qu’il lui arrive d’avoir des journées de congé) puis on partait aux alentours de 7h45 pour le boulot et pour aller porter les garçons au CPE. Certains trouveront que 1h15 le matin, c’est énorme, mais je serais incapable de faire les choses en 30-45 minutes avec un minimum de zénitude. À chacun son rythme! Pour moi, 1h15, dans le contexte d’un enfant qui a des problèmes de santé et des besoins particuliers, je trouvais ça « short », sans compter qu’il faut parfois partir plus tôt parce que j’ai des réunions ailleurs dans la région.

Donc, 1h15 pour faire les choses suivantes:

  • Préparer les médicaments pour le plus jeune qui a de nombreux problèmes de santé (prise de glycémie, faire les mélanges, lui faire prendre tout ça, donner les pompes, etc.);
  • Nourrir les chats;
  • Préparer les déjeuners (fruits frais, fromages, plat principal, épaississement des liquides du plus jeune qui a des problèmes de déglutition, etc.);
  • Gérer une crise d’épilepsie imprévisible (de 5 à 15 minutes, une fois de temps en temps pour le plus jeune);
  • Préparer la boîte à lunch;
  • Gérer les petits conflits;
  • Douche des parents;
  • Habillage;
  • Brossage de dents;
  • Faire les lits;
  • Nettoyer la cuisine ou la table du salon (tout dépendant de l’endroit où on déjeune);
  • Ramasser les jouets;
  • Préparer les sacs de garderie (avec les bons vêtements, les doudous, etc.).

Bref, comme bien des gens parmi vous, chaque matin, nous étions serrés dans le temps.

J’avais beau être plein de bonne volonté et me dire que, dans un monde idéal, je ne mettrais pas de pression à mes enfants et je ne leur pousserais pas dans le derrière en leur demandant de se dépêcher, dans la vraie vie, un enfant, ça ne se prépare jamais vraiment vite!

Donc, chaque jour, pour que chaque chose soit faite à temps, j’avais toujours l’impression que tout le monde était à la course.

J’avais surtout le sentiment d’avoir mes enfants à côté de moi, mais de ne pas être en train de « vivre » le moment présent avec eux. Je ne sais pas si vous comprenez ce que je veux dire… Comme si nous étions ensemble, sans vraiment avoir conscience les uns des autres, trop absorbés par l’horloge qui avance.

Comment mes matins ont changé

Me lever à 4h55 est tout un défi parce que je le moindre bruit réveillerait le plus jeune. Mais, parce que je suis un ninja, j’y arrive! Après avoir marché pendant près de 30 minutes à l’extérieur, avoir pris ma douche, m’être rasé et m’être fait une beauté (la beauté est évidemment bien relative!), avoir bu un café CHAUD, avoir pris le temps de lire pendant une quinzaine de minutes, je suis fin prêt à accueillir mes enfants pour commencer la journée.

Bonne humeur plage
Dose d’énergie sur le bord de l’eau avant de revenir à la maison pour la routine du matin!

Je ne suis pas semi-éveillé et semi-bougon comme par le passé, mais je suis déjà « sur le piton » lorsqu’ils sortent du lit. Ça a l’air de rien comme ça, mais je suis pas mal plus vif, souriant et fort probablement, bien plus agréable aussi.

Maintenant, faut que ça dure!

L’ancienne routine que vous avez lu ci-haut existe toujours, sauf que ma douche est prise, les chats sont nourris et je gagne beaucoup en efficacité puisque je ne perds pas de temps à me réveiller et à « mettre mon sytème à ON ». Donc, tout se fait vraiment plus vite (les médicaments, les boîtes à lunch, les lits, etc.).

Maintenant, nous avons le temps de respirer. Je suis capable de m’arrêter, de prendre du temps sur le divan, avec mes garçons, à les coller ou à les taquiner. Nous faisons plus de conneries, nous chantons plus, nous allons parfois jouer au sous-sol quelques minutes. Bref, nous avons davantage de plaisir!

wow2

Nous réapprenons à « vivre ensemble » le matin plutôt qu’à être chacun dans notre monde en train de tenter de franchir la ligne d’arrivée dans les temps prescrits. Et là, je vous parle des matins en semaine, mais le samedi et le dimanche, cette nouvelle routine change complètement la face de nos journées. J’aurai la chance de vous en reparler dans un prochain billet…

Mais, je fais bien plus que la routine matinale

C’est malade! Je ne pensais pas que ça irait jusque là. En me levant plus tôt, en prenant du temps pour moi, en étant plus « disposé » avec mes enfants et ma conjointe lorsqu’ils sortent du lit, je gagne tellement de temps qu’en plus de la routine matinale, je réussis à accomplir des tâches qui étaient un poids sur mes épaules le soir venu.

Ça, je vous le jure, ça a un impact sur L’ENSEMBLE DE MA VIE FAMILIALE. Je suis plus de bonne humeur, plus patient, j’ai davantage de temps pour moi, je suis plus calme et j’ai des moments en soirée où je peux me permettre de décrocher sans ressentir aucune culpabilité en me disant qu’il serait préférable que je sois en train de faire ceci ou cela (Le « ceci » ou le « cela » a déjà été fait le matin. Vlan dans les dents!).

Mais, n’allez pas croire que je suis parfait et que je vis dans un monde parallèle! J’ai encore un tempérament de gars impatient qui pogne les nerfs assez rapidement et je ne suis pas toujours de bonne humeur. Je reste encore ben ordinaire, avec des tonnes de défauts, mais j’essaie d’arranger certains trucs de ma vie qui me « gossent ».

Comme vous, il y a des choses qui m’énervent et qui sont des incontournables, jour après jour. On est des adultes, on est des parents, la vie vient avec son lot de tâches et de responsabilités. Je ne règlerai assurément pas toutes ces petites affaires, mais je suis en train d’amoindrir le poids de certaines d’entre elles. C’est de ça dont je vous parlerai dans mon prochain billet à ce sujet.

Et n’oubliez pas, plus vous commenterez, plus vous me questionnerez, plus vous me direz que je suis un « méchant malade de me lever à 4h55 », plus ça me fera plaisir d’échanger avec vous là-dessus.

Commencez-vous à avoir envie de faire le test et de vous lever une heure plus tôt?

SI ÇA VOUS TENTE, VOUS POUVEZ ACHETER LE LIVRE EN CLIQUANT DESSUS, MEILLEUR PRIX DU WEB!

Commentez via Facebook

14 réflexions au sujet de « La décision qui a changé ma vie avec mes enfants »

  • 1 juin 2016 à 14 h 30 min
    Permalink

    Mon congé de maternité tire à sa fin et j’appréhendais déjà beaucoup le retour au travail avec la course folle du matin avec nos deux cocos… Ton texte m’a donné envie d’essayer et j’ai commandé le livre! J’ai bien hâte de voir! Continue de nous en parler, c’est inspirant et motivant!

    Répondre
    • 3 juin 2016 à 4 h 25 min
      Permalink

      Good! Merci, bon retour et plein de bonheur à vous avec ce nouveau poupon!!

      Répondre
  • 2 juin 2016 à 12 h 41 min
    Permalink

    Mon chum fait ça aussi. Toutefois, on demeure à la campagne à 2 minutes de l’école qui commence à 9 heures. Il n’y a pas grand chose de stressant là-dedans. On ne connait pas le traffic (à part un tracteur ou 2 dans le chemin des fois). Donc, déjà notre rythme de vie est loin d’être une routine stressante. Enfin, malgré tous ces facteurs facilitants, mon chum est debout à 5 heures. Il fait ses petites affaires. Je me lève ensuite vers 6 heures et nous avons souvent un 20 minutes-30 minutes tous les deux très tranquille. Sauf le week-end où garçonnet lui se lève à 5 heures… Mais, quel beau moment est le matin. J’ajouterais que nous sommes couchés à 9 heures mon chum et moi. On se couche tôt et on se lève tôt.

    Répondre
  • 2 juin 2016 à 15 h 08 min
    Permalink

    Je n’ai pas lu le livre, bien que j’en ai entendu parlé. Mais depuis 6 semaines, je me lève à 5h30 plutôt que 6h15 pour bouger. Mon corps commence à me réveiller entre 5h00 et 5h15 mais je n’ai pas eu le guts encore de me lever à cet heure mais j’y pense ! Par contre le soir je me couche à 21:00. J’ai appris à m’écouter et enfin me coucher à cet heure car de toute façon, je m’endormais toujours sur le divan même si l’objectif était 22:00.

    Répondre
  • 2 juin 2016 à 23 h 16 min
    Permalink

    Mais c’est quoi la recette magique pour se lever le matin? Moi je snowse toujours..
    Je veux faire comme vous et bien des gens mais je n’y arrive pas..

    Avez-vous une phrase magique dans votre tête quand vous vous lever le matin?

    C’est quoi votre truc?

    Merci

    Karine

    Répondre
    • 3 juin 2016 à 4 h 24 min
      Permalink

      J’en ai plein de trucs, mais je ne suis pas un « gourou du lever tôt » qui prétend avoir les recettes magiques. Vous me donnez l’idée de rédiger un texte là-dessus pour bientôt… Je vous reviens! 🙂

      Répondre
  • 3 juin 2016 à 2 h 10 min
    Permalink

    Bonjour!
    Nous sommes une famille de 4! Les adultes se lèvent à 6:00, on réveille les enfants à 6:40. Ils doivent être habillé et dans la cuisine à 7:00, près à manger. Nous quittons la maison à 8:15.
    Depuis qu’on a cet horaire, tout va bien! Les matins sont calmes! On peut même faire des crêpes chaque jour!

    Répondre
    • 3 juin 2016 à 4 h 23 min
      Permalink

      Oh! Wow, c’est super ça! 🙂 Planifié, calme, tout le monde y gagne!!!

      Répondre
  • 3 juin 2016 à 10 h 16 min
    Permalink

    Je me lève à 4:45 afin de faire cela depuis que j’ai des enfants. J’ai besoin de mon temps à moi afin d’avoir une bonne journée. Quand je réveille ma gang à 6:00. Je suis prête, il me reste qu’à s’occuper de mes cocos.

    Répondre
  • 3 juin 2016 à 13 h 18 min
    Permalink

    Je suis présentement en congé de maternité et mon conjoint se lève toujours à 4:45. Avant d’avoir notre fille, quand je travaillais je me levais en même temps que lui pour aller courir le matin. Je t’avoue que j’ai remarqué tout ce que tu as remarqué je me sentais de meilleure humeur je pouvais accomplir des tâches qui ne me plaisait pas de faire le soir. Bref tu as tout à fait raison et je crois que lorsque je retournerai au travail je recommencerai cette routine. Peut-être pas en allant courir mais prendre une petite marche 🙂
    Et tu n’es pas fou de te lever à cette heure. Y’en a qui se lève plus tôt 😉

    Répondre
    • 3 juin 2016 à 13 h 31 min
      Permalink

      Super! Je suis peut-être un peu fou pareil en général, mais merci de me rassurer là-dessus! Et je te souhaite un excellent « congé maternité » (le terme « congé maternité » me fait toujours un peu rire!!! Profites-en pour te reposer, ne rien faire, t’es en congé après tout!! 😛 ). Bienvenue à ce nouveau poupon!

      Répondre
  • 3 juin 2016 à 14 h 44 min
    Permalink

    Ouffff ça me donne vraiment le gout d’essayer, mais je me lève déjà a 5h. Ma routine est de me lever a 5h, sauter dans la douche pour me réveiller, ensuite mon conjoint se réveil a 5h30, on s’habille et on prépare les lunch pour nous et les 2 enfants en ne s’adressant pas vraiment la parole (mon conjoint n’est pas un grand parleur le matin) et on réveil les enfants vers 5h50 ou 6h. Mon conjoint part travailler a 6h15, Je dois m’assurer mon garçon est habillé et a déjeuné et que ma fille aussi est habillé pour 6h25. Ensuite la course commence, 6h30 j’attache les enfants dans la voiture, va porter mon fils au service de garde de l’école pour 6h40 maximum, ensuite ré-attache ma fille dans son banc et course en voiture jusqu’à la garderie. Habituellement a 7h50 je suis a la garderie et j’ai un petit moment pour installer ma fille avec son déjeuner avant que son éducatrice arrive pour 7h. Ensuite la course pour me trouver un stationnement près du métro, et la marche rapide jusqu’au métro pour ouvrir le bureau a 8h. Même course mais a l’inverse le soir 😛 Je ne sais pas si me lever a 4h aiderais…. mais je suis prête a essayer le lever a 4h45 pour un petit 15-20 minute de grand air juste a moi ! Je mis met la semaine prochaine et je t’en redonne des nouvelles 😛

    Répondre
    • 3 juin 2016 à 14 h 53 min
      Permalink

      Wow! Une femme de défi! Redonne-moi des nouvelles! 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *