Pourquoi tu dois le laisser lancer les kids en l’air

Dans un article de La Presse de septembre 2016, on aborde l’importance des activités père-enfant. On y soutient qu’il est essentiel qu’un enfant passe du temps de qualité avec son père et que la façon d’agir du père, différente de celle de la mère, apporte beaucoup à l’enfant, contribue à forger son caractère et favorise l’ouverture sur le monde.

Je trouvais particulièrement intéressant de revenir sur ce sujet parce que je dis toujours qu’un père et une mère, ce n’est pas la même affaire « pis c’est ben correct de même »!

De plus en plus, je trouve que les parents en sont conscients et acceptent que l’un et l’autre fassent les choses différemment. Au bout du compte, je pense que celui qui ressort comme principal gagnant de tout ça, c’est l’enfant.

Forger son caractère

Robert Whitley, professeur adjoint au département de psychiatrie de l’Université McGill et chercheur à l’Institut Douglas, insiste sur le fait que le père peut avoir un rôle majeur à jouer pour aider l’enfant à forger son propre caractère et qu’en passant du temps de qualité père-enfant, le jeune apprendra aussi comment nouer des relations avec autrui.

En terrain connu, de génération en génération

L’article nous confirme que le père a tendance à amener son enfant dans un univers qu’il connaît bien, qu’il apprécie et qui le fait particulièrement vibrer (aller à la pêche, assister à un spectacle, faire de la moto, jouer au hockey, etc.). Il semble que ce soit dans la nature masculine. Alors, pas surprenant, messieurs, qu’on trippe un peu moins à sortir de la pâte à modeler ou à se lancer dans une activité qui implique de la gouache! En tout cas, je vous jure que ce ne sont pas mes activités de prédilection!

Il est aussi intéressant de constater que lorsqu’un père partage des moments agréables avec son enfant, il est fort possible que ce dernier ait envie de recréer ces mêmes moments dix, vingt ou trente ans plus tard avec ses propres enfants. Encore là, c’est peut-être inconsciemment pour cette raison que j’étais si fier d’aller acheter un premier gant de baseball à mon garçon au début de l’été et de m’en procurer un en même temps.

Vous avez sûrement déjà tenté de reproduire des activités que vous avez vécues dans votre enfance et qui vous rappellent de bons souvenirs vous aussi?

Prendre davantage de risques

Fait intéressant, lorsqu’un père amène son enfant dans son univers, cela peut impliquer certains risques et sortir le jeune de sa zone de confort. Selon Daniel Paquette, professeur à l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal, c’est tout à fait normal puisque, biologiquement, les hommes prennent plus de risques que les mères.

« C’est sûr qu’ils peuvent donner le biberon et faire les soins de base au quotidien, c’est important qu’ils le fassent, mais là où il ont le plus d’impact sur l’enfant, c’est à la fonction d’ouverture sur le monde », ajoute professeur Paquette.

via GIPHY

Alors oui, les pères vivent peut-être un peu plus « dangereusement » avec leur enfant, mais il y a tout de même des objectifs fort importants derrière tout ça: Les amener à découvrir le monde, leur environnement, à gagner de la confiance et de l’estime de soi et à se forger un caractère, comme je l’écrivais au début du billet. Ceci dit, ce n’est pas parce qu’ils prennent plus de risques qu’ils offrent un encadrement inadéquat. Les pères vont pousser les enfants un peu plus au-delà de leurs limites, mais vont s’efforcer de les protéger et de leur offrir un environnement sécuritaire pour y arriver.

Donc, il est normal qu’un père soupire en voyant sa conjointe mettre une quinzaine de pots de pâte à modeler sur la table de la cuisine et il est tout aussi normal qu’une mère soupire en observant son amoureux amener leur enfant dans la plus haute structure de jeux au parc!

Parce qu’un père et une mère, ce n’est pas la même affaire.

Pis c’est ben correct de même!

2 réflexions au sujet de « Pourquoi tu dois le laisser lancer les kids en l’air »

  • 28 novembre 2017 à 19 h 49 min
    Permalink

    Qu’est-ce qu’on fait quand on a l’impression d’etre plus « gars » que le père de mes enfants lol? seront-ils mésadapter socialement? Hihihi

    Répondre
    • 28 novembre 2017 à 22 h 55 min
      Permalink

      Ils seront probablement mésadaptés socialement, mais on peut tout de suite lancer une collecte de fonds pour leur permettre d’avoir des suivis avec des professionnels si tu veux. On réussira peut-être bien à les rescaper… 😛 Mais non, tu sais bien que l’important, c’est l’équilibre, peu importe qui fait quoi! Je suis sûr que tes enfants vont très bien s’en tirer.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *