PENDANT QUE LES MÈRES SONT À BOUTTE, TOUT EST COOL POUR LES PÈRES

Ces temps-ci, je lis beaucoup de parents blasés d’entendre ou de lire des « mères à boutte »(1) crier haut et fort que leur rôle de maman est lourd, voire insupportable, et qu’elles ont besoin d’une, de deux, de trois ou de quatre coupes de vin pour réussir à décanter et à avoir (Enfin!) un peu de temps pour elles.

Pendant ce temps-là, les hommes qui prennent la parole pour parler de paternité ou de parentalité (certes moins nombreux, mais de plus en plus présents et fiers de l’être) semblent bien aller, s’impliquer et s’épanouir dans leur rôle de père.

Est-ce que ces mamans sont représentatives de l’ensemble des mères et est-ce que les mères d’aujourd’hui sont à ce point « à boutte »?

Et, comment se fait-il que tout a l’air plus « cool » pour les gars?

Lire la suite