J’ai raté la rentrée de mon enfant

Nous avons emménagé dans une toute nouvelle région à la mi-juin et mon plus vieux faisait son entrée en 1ère année il y a quelques jours. Les enfants de sa classe étaient presque tous accompagnés d’un parent pour le grand jour, mais moi, je l’ai laissé partir seul, dans l’immense autobus jaune, comme le plus mauvais père de la Terre. Lire la suite

À toi, le veuf de rentrée

Un soir, alors que tu seras paisiblement assis devant la télé, ta blonde va s’approcher de toi, langoureusement, les mains derrière le dos, en se balançant le bassin de gauche à droite. Obstruant progressivement le tééviseur, tu lui lanceras un sourire en coin, croyant qu’elle cache un nouveau déshabillé ou le kit parfait de l’infirmière cochonne qui vient avec un décolleté de la mort. Lire la suite

Arrêtons de nous plaindre que la rentrée coûte cher!

Un article à gauche titrant que la rentrée coûte « donc ben cher »! Un reportage à droite où on passe le micro à un parent, puis à un autre, puis à un autre qui nous confirment tous qu’ils sont en train de se ruiner. Non, mais est-ce qu’on peut arrêter de se plaindre et appliquer des solutions simples? Lire la suite

Pourquoi mon gars a eu une première rentrée anormale

rentrée anormale

 

La maternelle. Une première rentrée scolaire, c’est déjà un événement exceptionnel dans la vie de tout enfant. Mais, pour le mien, quatre jours avant qu’il mette le pied dans l’école, un coup de téléphone est venu changer le fil des événements.

Il devait commencer mercredi, le 31 août. Comme bien des enfants qui débutent l’école, il ressentait une certaine nervosité, mais avait tout de même très hâte de faire le grand saut. Il faut dire qu’il a passé les quatre dernière années dans un CPE situé dans la ville voisine, faute de places disponibles dans celui de notre localité. Donc, il connaissait peu d’enfants de notre coin. Heureusement, il avait pu en côtoyer quelques-uns l’an dernier en étant inscrit au programme Passe-Partout, seize demi-journées dans l’année.

Le téléphone inattendu

Vendredi, 26 août, ça sonne. Pour ma conjointe. Elle est enseignante au primaire, toujours pas de poste et, bien que relativement bien située sur la liste de personnel enseignant de sa Commission scolaire, elle ne l’avait pas été suffisamment pour obtenir un contrat lors de son octroi, quelques jours plus tôt. Lire la suite